Le CHÂTEAU

vue des vignes

      Construit en 1880 et 1881 par BONNET Victor fils de Claude Joseph il vient s'appuyer contre la maison FRAMINET et initialement sur des bâtiments ruraux appartenant à la veuve FRAMINET et DUBREUIL Benoit.

       Il avait hérité de son père vers 1870 de la partie acquise par lui après le décès de sa belle mère BERTET Gasparde constituée par une maison de huit ouvertures d'une surface de 490m2 , le restant des bâtiments et cour étant alors la propriété de FRAMINET Victor[cf. Maison FRAMINET], BONNET VIctor en deviendra propriétaire après 1885.

 

 

Façade au midi

vue de la maison DUBREUIL

                                          

vue du Sud Est

 

      

          Afin de constituer un ensemble homogène de bâtisses à l'Est du chemin de Cossieux au Bévieur , en partie dépendances du château, il fera plusieurs acquisitions successives de:

                   - d'une autre partie de maison BOCCARD Jean Claude (D 2030)

                   - une partie de la maison des héritiers de BOCCARD François(D 2028)

       Ce qui lui permettra au moment de la construction de la partie château d'étendre vers l'Est par ajout de construction ,une partie conséquente d'une douzaine d'ouvertures

 

 

Le château vers 1900

vers 1925

 

1881

 

Victor BONNET, chef, rentier,66 ans

Marie RAVET, sa femme ,60 ans

Marguerite BONNET, sa fille , 20 ans

 

1886

 

Victor BONNET, chef, rentier,71 ans

Marie Françoise RAVET, sa femme

Gaspard BONNET son fils, 30 ans

 

1891

 

Victor BONNET, chef, 75 ans

Marie Françoise RAVET, sa femme, 69 ans

Gaspard BONNET son fils, 35 ans

Elisa ARTEN,      38 ans

Joséphine BONNET, petite fille du chef,11 ans

 

       En 1893 BONNET Victor décède ,son fils Gaspard est mentionné comme habitant la demeure et pour des raisons de succession le château est mis en vente en 1894

 

 

       Par cette annonce parue dans l' "Abeille du Bugey" il est possible de détailler avec plus de précision l'ensemble des bâtis

 

                                             SUPPLÉMENT à l’Abeille du Bugey et du Pays de Gex du 8 Janvier 1894.

IMMEUBLES sur la commune de Jujurieux, arrondissement de Nantua
Premier Lot
PROPRIETÉ BOURGEOISE
DE COSSIEUX
Composée de :

  I.-

1° Une maison d’habitation comprenant neuf pièces au premier étage, caves et cellier au rez-de-chaussée, mansardes et greniers au second étage; 1°
2° Une maison d’habitation ayant quatre pièces au premier étage, cave au—dessous, grenier au—dessus;
3° Un corps de bâtiments comprenant hangars, écuries a chevaux, étable, porcherie, sellerie, remises pour voitures, chambre habitable; le tout surmonte de fenils et greniers a grains;
4° Au milieu de tous ces bâtiments, une cour ou flue une source fournissant 40 litres d’eau a la minute;
5° Un jardin potager attenant aux immeubles précédent ; le tout d’un seul tènement, ayant une contenance de deux hectares treize ares trente— huit centiares, confine au midi par la propriété des frères Dubreuil, au nord par le pré § III ci-après, au matin par le bois § IV aussi ci-après, au soir par le chemin de Cossieux à Vieillard;
6° Une surface de quatre-vingts centiares de terrain, servant de débarras, séparé du tènement précédent par la rue, et confinée au soir par un ruisseau et au midi par un chemin de desserte.

II. — Les objets suivants loges dans les caves et autres dépendances dont il est parlé plus haut


1° Trois pressoirs et leurs accessoires
2° Onze cuves de 60, 45 et 36 hectolitres
3° Trente-un tonneaux de différentes capacités, variant entre 2 et 40 hectolitres;
4° Divers outils de menuisier, une forge et ses outils
5° Un char, un tombereau, un branle, une charrette et plusieurs harnais;
6° Un lot de tuiles.


III. —

       Un pré-verger, dit Pré FRAMINET, de quatre-vingt-trois ares quatre-vingts centiares, bornant au nord la propriété § I° ci-dessus, au matin le bois § IV ci-après, au soir le chemin de Vieillard, au nord le terrain vague a madame GRILLET.

 
IV. —

      Un bois-taillis au matin des bâtiments et du pré qui précèdent, confiné au matin par un chemin qui le sépare des 35° , 94° et 95° lots, au nord par Jean-Marie BRUNET et Antoine JARRET, et au midi par les frères DUBREUIL.

 
V. —

     Un tènement en nature de vigne, non loin des immeubles qui précèdent, dits Vigne du Château d’Eau, Grande Vigne ou la Mornate, Vieille Vigne Panissière et Champollet, avec pavillon carré, vieille tour au milieu d’un bosquet, réservoir d’eau qui alimente la maison bourgeoise; le tout desservi et traversé par des chemins et sentiers, et ayant une contenance de deux hectares quatre-vingt-quatre ares vingt-huit centiares environ; confiné dans son ensemble au midi par les prés formant les 7°, 8°, 9 et 10° lots, au soir par prés formant les 41° et 44° lots et par vigne de MM ORSET DE LATOUR, DEVAUX et SIBUET, au nord et au matin par les 84°, 85° et 88e lots et vignes a DUBREUIL frères, et autres.

Les immeubles de ce lot figurent sous différents numéros de la section D

Mise a prix du premier lot : cinquante mille francs, ci... 50,000 Fr.

       Les descendants de BONNET Victor sous le couvert de la Communauté de Cossieux sont actuellement propriétaires des lieux